Tu veux manger quoi pour tes 9 ans?

Alors ça, si vous avez envie de vivre (sens de la mesure), c’est la question à ne surtout pas poser!

Ou alors, ça veut dire qu’il est envisageable pour vous de considérer qu’un feuilleté au chèvre ou des raviolis feront office de repas d’anniv. Groumpf.

J’ai préféré prendre un chemin détourné  » Ma chérie tu fais confiance à mamoune? Oui? Parfait »

Héhéhé!

Elle a soufflé sa bougie le samedi soir sur une tarte tatin au caramel au beurre salé de Trish…

P1140961

Et le dimanche…

Entrée transgénérationnelle:

P1140975

Foie gras by Manou (elle vous mettra la recette, si elle veut!) et je peux vous dire que c’était une petite tuerie! Servi avec de la pâte de coing by Odette et du chutney d’oignons rouges by La poule (faire fondre à feu moyen 4 oigons rouges émincés. Laisser 5 minutes devenir translucide. Ajouter une bonne rasade de vinaigre de vin, du sucre en poudre, des raisins secs et des graines de coriandre. Laisser mijoter 1h en ajoutant éventuellement un peu d’eau si nécessaire pour que cela n’attache pas)

Plat:

P1140976

Curry d’agneau (la grandoune est fan de curry), naan au fromage et sorte de riz-lentilles corail totale impro!

Pour le curry d’agneau: faire revenir dans une cocotte une grosse épaule d’agneau coupée en morceau. Ajouter 1 oignon émincé, 3 gousses d’ail hachées et un petit morceau de gingembre frais rapé. Laisser colorer un peu. Ajouter 1 cs (ou plus selon le goût) de curry. Verser ensuite 50 cl de lait de coco, compléter à hauteur avec de l’eau et laisser mijoter longtemps (presque 3h au poulailler qui n’était d’ailleurs pas au poulailler mais chez Manou en fait). Au dernier moment, faire un peu réduire la sauce à feu vif et servir parsemé de coriandre fraîche.

Naan au fromage: recette ici, résultat bien sympathoche, faut le coup de main pour former les naans, mais au troisième c’était mieux…

Pour la sorte de riz-lentilles corail: faire cuire du riz basmati, réserver. Faire revenir dans un peu d’huile un oignon émincé, 2 gousses d’ail hachées, du curcuma et des lentilles corail. Ajouter un peu de pulpe de tomates puis mouiller petit à petit avec de l’eau chaude en remuant pour cuire les lentilles comme un risotto. Bien surveiller sinon elles cuisent trop et deviennent comme de la purée. Quand les lentilles sont cuites, les mélanger délicatement au riz basmati.

Dessert:

P1140988 P1140990 P1140991

Cheesecake façon forêt noire oh yeah!

Alors là je peux vous dire qu’il y a eu brainstorming. Matilda voulait un Forêt noire, et c’était son anniv’, normal qu’elle ait son dessert. MAIS, ma Louise n’aime pas le chocolat noir et me menaçait des pires représailles si je faisais un Forêt noire, et c’est quand même ma Miss Foulalah!

Ok ok, je PEUX le faire!

DONC:

  • Mixer un paquet de 250g de sablés au chocolat (Bonne maman) et mélanger avec 80g de beurre 1/2 sel fondu. Etaler la préparation au fond d’un moule à manqué et réserver au frais.
  • Mélanger au batteur 600g de St Morêt avec 20 cl de crème fleurette entière, les graines d’une gousse de vanille et du sucre (goûter pour doser, cela ne doit pas être trop sucré, l’acidité de la préparation doit contrecarrer le sucré du fond de pâte). Incorporer enfin 3 feuilles de gélatine (ramollies dans de l’eau froide, égouttées, puis dissoutes dans un peu de crème fleurette chauffée)
  • Sortir le fond de pâte. Répartir dessus des griottes dénoyautées puis verser la préparation blanche.
  • Réserver au frais. Meilleur si fait la veille.
  • Au moment de servir, démouler le cheesecake, répartir des copeaux de chocolat noir dessus, et servir avec le reste des griottes compoté dans de la confiture de griottes.

Héhé si je vous dis que TOUTES les assiettes sont reparties vides…

 Question: c’était l’anniversaire de Matilda, héroïne du jour. Que faisaient les deux bébés monstres pendant ce temps mmh?

Aaaaaaaaaaalors ma Louise cherchait à se faire remarquer, normal. Son verre à table, choisi par ses soins…

P1140973

Pas mal pour boire, un dé à coudre non?

Quant au bébé garçon, il a disparu après le foie gras. Ca nous a bien semblé suspect, mais nous étions un peu anesthésiés par le champ’ , on a relâché la vigilence. Le pauvre avait mal au front. Alors il s’est dit qu’en se tartinant le front de savon ça irait mieux. Et puis tiens, s’il se faisait une crête…

P1140977

Je peux vous dire qu’une crête fixée au savon sans eau, ça tient très très très bien…oh my god!

Ce contenu a été publié dans les bons goûters du dimanche, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>