Toucher au but!

Enfin! Il était temps!

Vous l’entendez le soupir de soulagement de tout le poulailler, qui se dit qu’il va peut-être ENFIN pouvoir arrêter de faire cobaye de La poule dans sa quête du cheesecake-parfait-qu’a-le-goût-de-celui-d’angleterre-de-quand-elle-était-enfant!

De toutes façons, La poule savait bien d’où venait le problème, le problème, c’était le Philadelphia cheese! Impossible d’en trouver de par chez elle enfer et damnation! Et malgré toute la bonne volonté du Saint Moret, on s’approchait, mais non, c’était quand même pas ça!

Jusqu’à ce séjour en Espagna cet été donc, partie accompagner l’homme faire son yoga (quel bel homme!), et là, dans une supérette, le saint graal! La poule a trouvé du Philadelphia cheese!!!!!!!et elle a embarqué le rayon!

L’essai n’a pas tardé, c’était ce weekend!

Cheesecake ultime!

P1110474

Je fais un peu durer le suspense non? Héhéhé! Déjà on peut dire qu’il a une bonne tête!

Du coup, dans ma précipitation, impossible de remettre la main sur une recette avec du Philadelphia cheese, de rage de les voir me narguer, j’avais dû toutes les virer, super malin!

Petite impro by La poule donc!

La base:

  • Mixer 2 paquets 1/2 de biscuits Thé de LU (je parle des petits paquets en plastique à l’intérieur de la boîte)
  • Faire fondre 80g de beurre 1/2 sel et mélanger avec la poudre de biscuits
  • Tasser sur le fond d’un moule à manqué et mettre au frais quelques instants

Le cheese:

  • Mettre dans un grand bol d’eau froide 2 feuilles de gélatine (ouh pas bien, I know I know, mais UNE expérimentation à la fois dans une recette, je n’avais jamais fait connaissance avec le Philadelphia cheese, je ne savais pas s’il serait suffisemment respectable pour l’ami agar agar, j’ai préféré le frotter à l’infréquentable gélatine pour commencer!)
  • Dans un saladier, mélanger au batteur 500g de Philadelphia cheese, une petite brique (20cl) de crème fleurette, les graines d’une gousse de vanille et du sucre en poudre (goûter pour voir la quantité)
  • Dans un petit bol, chauffer au micro-ondes 2 cs de crème fleurette, y faire fondre les 2 feuilles de gélatine et incorporer à la préparation au Philadelphia cheese
  • Etaler délicatement sur la base en biscuits, et remettre au frais pour plusieurs heures

Au moment de servir, framboises à gogo, pour une fois, j’ai le droit, c’est la saison, on va dire que ça rattrape le coup de la gélatine non? Non!!!!! Bon, ok, j’aurai essayé!

J’oubliais, vous attendez peut-être le résultat du crash-test!

Aaaaaaaaaaaaalors, j’ai ajouté des cobayes extérieurs et connus pour leur sévérité envers les expériences culinaires poulesques, et, et, et…..mais c’est que tout le monde a aimé!

VICTOIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Enfin, aimer, c’est une chose, mais surtout, La poule a retrouvé le goût de sa madeleine à elle, enfin enfin le goût du cheesecake de son enfance!

Bon, maintenant, où trouve-t-on du Philadelphia cheese à proximité du poulailler, parce qu’en réalité, je n’ai PAS dévalisé le rayon, je n’ai pris que ces misérables 500g donc je suis déjà à sec de Philadelphia cheese, misère de misère!

Edit du matin tsoin tsoin: je vous dis déjà un grand merci pour toutes les pistes Philadelphia cheese que vous m’avez laissées, je vais les suivre les unes après les autres dans ma quête!

Pour celles qui proposent de m’en envoyer, c’est adorable, mais comme cela se garde au frais, je pense que le mieux est que j’essaie d’en trouver chez moi, mais merci anyway!

Paraît qu’il faut que j’aille bosser, adieu!

Ce contenu a été publié dans les bons goûters du dimanche, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>