Les macarons de ma Louise!

Mercredi aprèm, 15h30, alors que les meringues sont déjà dans le four…

Ma Louise: mamoune, on fait un gâteau pour le goûter?

La poule: mmmh et tu voudrais faire quoi comme gâteau ma Louise?

Ma Louise: ben euh chaipas, euh, DES MACARONS!!!!!!

La poule:mais bien sûr …. groumpf…t’es sûre? Tu sais que maman loupe TOUJOURS les macarons…

Ma Louise: steplé steplé steplé mamoune d’amour (elle ne recule devant rien…)

La poule: bon, d’accord!

IMG_4797

Ma Louise: allez maman steplé c’est pas rigolo! Je VEUX faire des VRAIS macarons avec toi!

La poule: ok ok, on y va, mais tu sais qu’on va les louper hein! Tu le sais! Allez c’est parti!

Et donc, en ce mercredi aprèm, alors qu’elle avait juré les grands Dieux qu’on ne l’y reprendrait plus jamais, voilà La poule en train de sortir poudre d’amandes, sucre glace, blancs d’oeufs, pour faire des macarons! Elle a même pensé qu’avec sa Louise avec elle, peut-être la chance de la débutante allait enfin jouer, et que les petits macarons au choc’ auraient la coque lisse et la collerette juste pour plaire à Louise…

IMG_4808

Ouais, elle l’a pensé, sauf que non, ni coque lisse ni collerette à l’horizon! Ma Louise, demain, ce sera gâteau au yaourt, point FINAL! Bon, heureusement, ils sont bons! Je ne vous mets pas la recette employée, puisque visiblement, once more, c’était pas la bonne! Juste pour la ganache au choc’ qui déchire, c’est 120g de choc’ (24 carrés sur les tablettes de Nestlé patissier), 80g de beurre et une lichette de crème fleurette entière, là, c’est pas une recette foireuse!

Et sinon, La poule, t’avais pas parlé de meringues non? Les meringues! Mais oui, les meringues! Donc, avant l’épisode macarons, effectivement, j’avais des meringues dans le four, destinées à refaire un petit dessert goûté la semaine dernière (après un rendez-vous à la banque, récompense, vous vous souvenez…) à l’Arum café pourles toulousaines, eh oui, encore lui!

IMG_4812

Petites verrines toutes simples mais qui ont fait leurs preuves au dîner ce soir:

  • Emietter dans le fond du verre une petite meringue (monter 2 blancs d’oeufs en neige ferme, incorporer progressivement 85g de sucre en poudre, battre jusqu’à ce que le sucre soit dissout). Former les meringues et enfourner une heure à 150°C. Si on veut une meringue molle dedans, on les sort de suite, si on la veut croustillante dedans, on les laisse refroidir dans le four éteint.

  • Rajouter un peu de crème de marrons (La poule a cherché comme détendre un peu la crème de marrons, avec l’épisode macarons, elle n’a pas eu le temps d’éluder la question, next time…)

  • Et par dessus (là, on est déjà étendu par terre…) de la chant’ maison, avec même le mascarpone dedans, on n’est plus à ça près…

  • Et sinon, on se le fait quand ce footing?

Edit du soir…désespoir…: ah là là mes pauvres, si vous saviez!

Un immense merci pour tous ces bons conseils, j’en prends bonne note! Mais bon, si vous remontez à l’année dernière, j’ai TOUT, je dis bien TOUT essayé en matière de réussissage de macarons! Isoler les blancs avant, pas avant, superposer les plaques, pas superposer les plaques, laisser croûter, pas laisser croûter, tamiser, pas tamiser, prendre des gants avec les blancs, casser les bloncs, vouer un culte à Pierre Hermé, détester Pierre Hermé, le tout en recoupant, faisant un tableau à choix mutiples, et finalement, ils ont toujours eu cette tête, toujours, sauf UNE fois, la fois où j’ai suivi une recette préconisant de les faire à l’arrache, et cette fois là, ils étaient trop beaux! Allez comprendre!

C’est comme la géographie au lycée, en travaillant, j’avais 9 à l’interro, sans travailler, j’avais 9 aussi, alors bon, héhéhé, pourquoi se faire suer???

Ce contenu a été publié dans les bons goûters du dimanche, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>