Le cake de Manou…

L’enchantement!

Manou est un nom charmant qui évoque les grand-mères délicates, raffinées, tendres et douces. En proposant ce cake, on peut donc s’attendre à une conversation intéressante et cultivée autour de la littérature ou bien des voyages au Maroc, sous des cieux de rêve, dans la lumière du soleil, où la couleur du sable est comme une île lointaine.

Servir une tranche du cake de Manou, c’est offrir un billet pour un paradis oublié, mais à peine ce monde enchanteur revenu à la mémoire, le désir impérieux de déguster une autre tranche s’imposera, car ce dessert a un arrière-goût de revenez-y.

C’est tout le charme du goûter, dans tous les sens du mot.

IMG_9326

Au chaudron!

  • Couper 100 g de fruits confits en morceaux et les faire macérer dans un verre à liqueur de rhum avec 100 G de raisins de corinthe.

  • Préchauffer le four à 180°C.

  • Dans une terrine, travailler 175 g de beurre en pommade, y ajouter peu à peu 125 g de sucre en poudre et une pincée de sel. Travailler vigoureusement le mélange.

  • Incorporer 3 oeufs,un à un.

  • Verser 250 g de farine en une seule fois, 1/2 sachet de levure, les fruits et leur rhum. Mélanger le tout.

  • Chemiser un moule à cake de papier sulfurisé beurré, verser la pâte dans le moule et enfourner le gâteau 10 minutes. Baisser alors la température du four à 140°C et poursuivre la cuisson 45 minutes (ici il a fallu 20 bonnes minutes de plus!)

Ce contenu a été publié dans les bons goûters du dimanche, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>