Isabel forever!

La chemise en patchwork de jean d’Isabel Marant!

chemise isabel

Crédit photo Garance Doré.

 

Je l’avais découpée dans un magazine et pieusement conservée pendant plusieurs mois déjà l’année dernière. Puis j’ai égaré la page (surprenant de ma part d’égarer un papier, passons!)

Et puis dans le spécial mode de la rentrée, paf, ELLE nous la remet sous le nez! Je redécoupe, mais cette fois, je ne perds pas, miracle!

Je récupère même tous mes restes de coupons approchant de près ou de loin le jean, l’indigo and co, et je range sagement ma pile avec la page découpée. On est en septembre là…je vous avais même montré le tout!

P1170788

Et puis rien.

Ou plutôt si, quand Manou me demandait régulièrement ce que j’étais en train de coudre, la conversation se terminait toujours par « oui parce que tu comprends, j’ai ma chemise Isabel à coudre quand même »

Je suppose que Manou a dû en avoir ras le bol de ma pile de tissus, parce que lors de mon séjour chez elle à la Toussaint, un après-midi, grosso modo, le message a été celui là:

« bon, nous, on sort se balader avec les enfants, toi tu restes là, je ne veux rien savoir mais ce soir ta chemise Isabel sera ter-mi-née » Elle fait flipper Manou quand elle s’y met, limite j’avais le menton qui tremble! Mais en attendant, faut croire que ce fut efficace parce que le soir même…

P1180989 P1180995 P1180990 P1180992

Pour la base, j’ai mixé deux patrons de chemises, la S de ce livre s406xg et la P de celui là 2nk0wt5 en adaptant la longueur puisque je voulais une chemise assez longue et la S est une chemise assez courte et la P une robe chemise.

Petit brainstorming pour placer et coudre les tissus les uns par rapport aux autres avant de tailler mes pièces de chemise, c’était pas mal ça dans le genre moment de solitude!

J’ai pas mal élargi les devants, le dos et les manches, tout en fait, et le soir, ma chemise, qui était en attente depuis finalement plus d’un an, était finie!

Pour les tissus, j’ai mixé du jean fin, du lin bleu-jean, de la popeline indigo et de la bleue, du chambray et un reste de jean rayé de chez Wowo que j’adore, et que j’étais bien contente de pouvoir caser sur ma chemise!

Un mois de plus pour la prendre en photo, elle n’en était plus à ça près, et voilà!

 P1180996 P1190001 P1190005 P1180998

Quand l’homme a vu ma chemise portée, il ne voulait pas croire que je l’avais cousue pour de vrai, et je peux vous dire que vu le niveau critique qu’il peut parfois atteindre, ma foi, c’était un sacré compliment hé hé!

Ce contenu a été publié dans La poule coud..., avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Isabel forever!

  1. Si un jour, tu en as assez de la voir dans ton armoire celle-ci, je me propose comme mère adoptante. Comme toi pour la photo, je garde ce post toujours dans un coin de ma tête, mais le message n'arrive pas jusqu'à mes mains (cause le col, les boutonnières, les poignets, toussa, toussa…). Sur ce, je retourne faire brûler une bougie parfumée à la figue (je n'ai pas de cièrge sous la main) pour avoir une chance de gagner ton (déjà culte) poule's book dédicacé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>