Du soleil? C’est quoi ça du soleil????

Le grand n’importe quoi! Un mois d’avril caniculaire, on sort toutes les affaires d’été c’est la fête!

Et on se retrouve les pieds dans l’eau au mois de juin, de toutes façons, les sandales des enfants sont déjà trop petites alors c’est parfait!

Et au mois d’août, moi je dis de la neige! Pas mal ça, la neige au mois d’août non?

Bon, en attendant, il y a quelques jours, il faisait encore beau, ça a permis à La poule de se coudre la traditionnelle robe longue de l’été (quel été? Mardi soir, on a assisté en direct à la noyade d’un pauvre piano qui n’avait rien demandé à personne, juste il voulait exister pour la fête de la musique, et il n’a réussi qu’à se prendre une bonne douche…)

P1160118 P1160120 P1160128 P1160124

Cette année, pas de volants pour la robe longue de l’été (pas pour celle là anyway…)

Le patron est tiré de mon dernier livre japonais ultra chouchou P1150596 qui continue de faire ses preuves! (livre japonais que l’on peut trouver chez Pomadour, en lien dans les chouettes boutiques du poulailler)

Elle est cousue dans un voile de coton et soie (une merveille, doux, léger, fluide, miam) bleu trop beau de chez Sacrés coupons, j’ai utilisé la totalité du coupon, à savoir 3 mètres pour doubler la robe (prévu dans le modèle de toutes façons), histoire d’éviter tout attentat à la pudeur, rapport au voile plus que transparent! Pour une fois, je n’avais pas fait ma sotte chez Sacrés coupons en faisant tailler mon coupon en deux hum hum…

Ma seule modification au patron a été involontaire, je n’ai jamais pu trouver le dos de la robe sur mes planches à patrons, j’ai donc fait le dos comme le devant, et ma foi, ça ne change pas grand chose au résultat final…

Pour le reste, nickel, comme d’hab avec les patrons japonais!

Ah si bien sûr, comme c’est la robe longue de l’été, je l’ai beaucoup rallongée, pour pouvoir la porter ceinturée, forcément!

Et donc, un jour, il y a longtemps, il a fait soleil, et j’ai pu mettre ma robe (depuis ce jour là, elle hurle à la mort, pliée sur ma commode…)

P1160227 P1160255 P1160250 P1160243

Et donc, demain, ben je crois qu’il va pleuvoir, mouahahah!

Ce contenu a été publié dans La poule coud..., avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>