Damson!

C’est vraiment n’importe quoi! Vous avez vu les températures en ce moment? Un jour il fait 38°, le lendemain 18°!!!

20° d’écart, comment vous voulez que je fasse moi hein? Le plumage ne sait plus quoi faire, il lui faut de l’aide!

Bon, La poule sait quand même se retourner, un shawl, c’est quand même pas la mer à boire à tricoter, elle vient de se faire une petite période furieuse de tricot à un shawl par semaine, alors bon, elle est parée pour affronter cette météo fêlée!

Je vous ai déjà parlé d’Ysolda? Non hein! Je ne crois pas! Uhuhuh!

P1040609

Damson, modèle d’Ysolda, alpaga Encre bleue, plumette Ardoise de La droguerie.

Quand je l’ai vu, c’est devenu irrépessible, il me le fallait sur le champ (hein freD, je suis faible, je sais, pardon pardon!!!!)

Donc, ce Damson fabuleux est un shawl arrondi, avec une grande partie en point mousse, et la bordure en jersey formant une alternance de triangles en quinquonce. Il monte tout seul, j’étais hypnotisée, je ne l’ai même pas vu avancer sur mes aiguilles qu’il était déjà terminé, je vous jure, c’était complètement dingue!

P1040617 P1040608 P1040610 P1040623 P1040615

Le modèle initial se tricote en 4, mais avec mon mélange alpaga-plumette, j’ai tricoté en 5, comme d’hab, avec mes aiguilles fétiches. Le rendu est donc un peu plus grand que chez Ysolda, mais dans ce sens, ce n’est pas gênant! Le fait qu’il soit arrondi fait que Damson vient se placer impec sur les épaules, ne bouge plus, c’est l’amour fou entre lui et La poule!

Pour info, j’ai pris 140g d’alpaga et 50g de plumette. J’en ai eu assez parce que j’ai zappé les deux derniers rangs, qui forment la partie ajourée de la bordure, que j’ai remplacée par une bordure au crochet, les arceaux étant formés par 5 mailles en l’air et une maille serrée pour faire l’entre-deux arceaux.

J’ai préféré faire comme ça, d’une part parce que sinon j’aurais manqué de laine, et d’autre part parce que cet ajouré se fait au tricot avec une histoire de double jeté dans lequel il faut tricoter 4 mailles, et ça, moi pas savoir faire! Donc, petite pirouette au crochet, et le tour est joué, on n’y voit que du feu!

Alors, il est beau hein! Et la couleur, mmmh, no comment!

P1040597 P1040600 P1040592 P1040593

Bon, juste pour le fun, un petit rappel sur comment on bloque un tricot, pas parce que je vous prends pour des quiches, mais parce que ça peut toujours servir, moi-même il y a quelques mois, je ne savais pas comment on bloquait un tricot, ni même ce que bloquer voulait dire, juste je pestais après mon jersey qui roulotte! C’est Nadia qui m’a appris le blocage d’ailleurs!

Donc, quand votre tricot est terminé, il faut le faire tremper une quinzaine de minutes dans de l’eau tiède.

Ensuite, vous enlevez en le pressant doucement le plus gros de l’eau, puis vous l’étalez sur une grande serviette de toilette, vous le roulez dedans, en appuyant bien pour finir d’absorber l’excédent d’eau dans la serviette.

Ensuite, vous prenez le tricot, vous l’étalez au maximum sur une grande surface en l’épinglant bien partout, pour lui donner sa forme finale (vive le cisal qui recouvre mon sol de salle de bains!!!!!), et vous laissez sécher complètement comme ça!

Et quand on enlève les épingles, c’est guénial, votre tricot est terrible, le jersey ne roulotte plus, c’est trop bien!

Ce contenu a été publié dans La poule tricote..., avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>