C’est fin ça se mange sans faim!

La poule a le dernier Margaux Motin.

P1120600

Héhéhé. Comme le précédent, il est fabuleux! (Je viens de terminer le dernier Claire C. qui m’a agacée au plus haut point, même pas je vais développer d’ailleurs, alors de la futilité et de la joie de vivre ça fait du bien, dingue cette propension à tout voir négativement, stooooooop j’ai dit que je n’en parlais pas)

Très classe, pas vulgaire pour deux sous, Margaux est égale à elle même, et alors, les tenues et les shoes, c’est notre Carrie B. à nous, pas moins, en encore plus drôle!

De toutes façons, niveau langage classe, je n’ai pas été dépaysée, car figurez-vous que le petit garçon qui vit au poulailler, oui oui, celui-là même…

P1120329

…s’est adapté à l’école. Oui oui oui, bon, si on lui demande, évidemment, il vous dira qu’il l’aime « juste un peu mamôn, mais je préfère quand c’est toi qui me gardes » (bonheur), et il demande aussi régulièrement si « mercredi est-ce que je vais mourir au centre de loisirs? » (eeeek!!!!)

Il s’y est tellement bien  adapté qu’il ponctue maintenant quasiment toutes ses phrases avec un magistral « crotte de nez » à la fin, oui, ça a remplacé le point apparemment, et quand quelque chose ne lui plaît pas, c’est un « ouais ouais c’est ça ouais »  dédaigneux que nous nous recevons en pleine face ( prononcer « oueuh oueuh » d’une voix traînante pour mieux situer le truc, hum)

Et dire que ce n’est QUE la petite section…

Ce contenu a été publié dans mes petits bouquins!, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>